Le Geotop - Dr. Serge Genest : L'astroblème de... (16-03-2017)

Dr. Serge Genest : L'astroblème de... (16-03-2017)

logo seminaires geotop

 

Dr. Serge Genest et Francine Robert, M.Sc. (Groupe Omégalpha)

L'astroblème de Mistassini-Otish: découverte du chaînon manquant

Jeudi 16 mars 2017 à 13h30/ Thursday, March 16, 2017, 1:30pm

Local PK-7605, 201 ave. Président-Kennedy, UQAM

Résumé / Abstract :

Un impact météoritique majeur a été postulé en 2004 afin d’expliquer plusieurs observations géologiques énigmatiques dont entre autres la forme arquée des lacs Albanel et Mistassini, l’essaim de dykes de Mistassini en forme d’éventail, le style structural des unités sédimentaires à la limite sud des bassins protérozoïques de Mistassini et d’Otish, la mise en place du gabbro d’Otish et la diamictite de la Formation de Chibougamau.

En 2009, les premiers indices de métamorphisme de choc caractéristiques d’un impact furent découverts au centre du Bassin d’Otish. Il s’agit de «planar deformation features» (PDFs). Ces PDFs ont été validés à la platine universelle et plus récemment au MEB-CL. Parallèlement, Guillaume Courtois, dans le cadre d’une maîtrise en géologie dirigée par Normand Goulet, et Francine Robert, démontraient que la diamictite de la Formation de Chibougamau contenait plusieurs évidences de métamorphisme de choc dont de la maskelynite, des PDFs dans des quartz et des feldspaths, et des fragments de verre. Toutefois, mis à part les shatter cones de l’île Rouleau pour lesquels l’âge est incertain, une lacune majeure subsistait toujours, à savoir l’absence d’indices de métamorphisme de choc pour le Bassin de Mistassini. Cette lacune vient d’être comblée de belle façon par de récentes observations, à savoir : 1) la mise au jour au lac Mistassini d’une unité de dolomie riche en sphérules millimétriques qui ont toutes les caractéristiques des micro-tectites produites lors des impacts météoritiques majeurs; 2) la présence d’une brèche d’éjecta (suévite) à la base de la Formation de Papaskwasati, laquelle brèche est également riche en sphérules et en fragments de verre; et 3) la découverte de polymorphes du carbone de haute densité dont des micro-diamants.