Le Geotop - Quoi de neuf au Geotop? What's up at Geotop?

Quoi de neuf au Geotop? What's up at Geotop?

whatsup geotop

Spécial rentrée

15h00 : Daniele Pinti (Geotop-UQAM) - Présentation du Geotop

15h45 : Pierre Francus (Geotop-INRS) - "Scans & varves"

16h30 : Éric Rosa (Geotop-UQAT) - "Timing is everything"

17h00: Présentation des travaux de terrain de l'été par les étudiants

Salle PK-7605, 201 ave. Président-Kennedy, Montréal

Résumés / Abstracts :

Scans & Varves - Pierre Francus, Chaire de recherche du Canada en Sédimentologie environnementale (INRS)

Les sédiments varvés sont des archives du climat rares, mais précieuses, car elles renferment leur propre chronologie et sont de résolution annuelle, voire saisonnière. Leur analyse est cependant longue et fastidieuse. En se spécialisant dans l’étude des varves, le laboratoire de l’INRS a développé une expertise dans l’analyse non-destructive et continue des carottes de sédiments en haute résolution: analyse d’image, microfluoresence-X (ITRAX), tomodensitomérie (CT-Scan). Cette expertise a été mise à profit pour pérenniser le laboratoire de scanographie grâce à une subvention importante de la FCI qui permettra d’améliorer les performances analytiques du laboratoire par l’acquisition d’un micro-CT-scanner, et ainsi diversifier les applications de la tomodensitométrie à des domaines tels que l’érosion et le transport sédimentaire, l’archéologie, le pergélisol, les réservoirs, la détection de pollution de résidus, la qualité des bitume...

Dans cette présentation, je montrerai des photos des divers sites visités pour l’étude des varves, principalement dans le Haut-Arctique canadien, présenterai quelques résultats récents, mais aussi diverses expériences réalisées par ces laboratoires qui font partie du réseau des laboratoires du Geotop.

 

Timing is everything! Éric Rosa, professeur au Geotop-UQAT

Dans les régions où la saisonnalité est marquée, les différentes composantes du bilan hydrologique (p. ex. : précipitations, recharge, ruissellement, évapotranspiration) peuvent varier significativement sur une base saisonnière. Au niveau des moyennes et hautes latitudes du Québec, la fonte des neiges constitue un élément clé du bilan hydrologique. Or, les processus hydrogéochimiques ayant lieu lors de la période de fonte demeurent peu étudiés, notamment en raison de contraintes liées aux conditions de terrain. Dans cette présentation, je souhaite exposer des questions scientifiques importantes en lien avec cette problématique et vous convaincre de l’avantage unique qui pourrait résulter de collaborations entre étudiants, employés et chercheurs du Geotop. Ultimement, je souhaite que cet exposé informel permette de partager des idées et de catalyser le démarrage de nouveaux projets de recherche au sein du Geotop!