MSc en sciences de la Terre - hydrogéologie: Datation de l’eau souterraine dans la région des Laurentides

Dans la région des Laurentides, 42% de la population s’approvisionne en eau souterraine dont 70% à partir d’un puits privé. Le développement urbain s’accroît de manière importante dans la région, ce qui soulève des problématiques de gestion de l’eau. La gestion de la ressource et sa durabilité passent par une connaissance approfondie des temps de résidence de l’eau souterraine dans les aquifères de la région.

Un projet d’acquisition de connaissance sur l’eau souterraine a été récemment amorcé dans la région. Une campagne d’échantillonnage et d’analyse de l’eau souterraine à l’échelle régionale est prévue à l’été 2019 pour comprendre son évolution chimique à travers la zone d’étude. Le·la candidat·e participera à l’identification des secteurs visés pour déterminer le temps de séjour de l’eau souterraine et participera activement à l’échantillonnage pour les gaz rares (U-Th/He et 3H-3He) et les isotopes de l’hélium (3He et 4He). Il ou elle devra analyser les échantillons au laboratoire des gaz rares du Geotop. Des analyses externes de 14C pourront également être faites à l’Université d’Ottawa pour calibrer les modèles d’âge.

Objectif général du projet :

Établir les temps de résidence de l’eau souterraine dans la région des Laurentides, établir des modèles d’âge et comparer avec l’évolution chimique de la ressource en eau.

Prérequis :

L’étudiant·e devra détenir un BSc en sciences de la Terre ou l’équivalent. Il·elle devra démontrer un intérêt pour les travaux de terrain pour l’échantillonnage, l’analyse des données et les travaux de laboratoire (spectrométrie de masse en phase gazeuse).

Conditions de réalisation :

L’étudiant·e débutera en mai 2019 et recevra une bourse de 15 000$/année pendant deux ans. Il·elle travaillera au pavillon Président-Kennedy de l’UQAM, où il·elle aura accès à un bureau et à un ordinateur pour toute la durée du projet. L’étudiant·e réalisera sa recherche sous la codirection de la professeure Marie Larocque (larocque.marie@uqam.ca) et du professeur Daniele Pinti (pinti.daniele@uqam.ca).