Laboratoire de géochimie des eaux

Contact : barbecot.florent@uqam.ca
Tél. : 514-987-3000 (7786)

Coordonnées :

Geotop-UQAM 
201 Avenue Président-Kennedy, 7e étage 
Montréal, QC H2X 3Y7 - Canada

Mise en service : 2014-06

Mots clés : Datation des eaux, traçage isotopique et chimique (gaz) du cycle de l’eau

L'infrastructure est composée de d’un GC-ECD avec une ligne d’extraction des gaz de l’eau Le laboratoire est également équipé pour la réalisation de traçages et monitoring sur le terrain (CFC, SF6, fluorescéine…). Le laboratoire a un équipement pour la préparation des échantillons en vue du traçage isotopique naturel des sources de phosphates en milieux aqueux (nappes, rivières lacs..)

Les traceurs environnementaux (CFC-SF6) sont utilisés à des concentrations naturelles pour déterminer le taux de renouvellement des ressources en eaux souterraines (datation des eaux). En parallèle, la signature isotopique (18O) des phosphates est un atout majeur pour caractériser l’origine des flux et pollutions en P dans les environnements aqueux. Dans le cadre de traçages artificiels, les SF6, fluorescéine et autres traceurs colorimétriques sont utilisés in-situ pour identifier la nature et la cinétique des processus contrôlant la migration des polluants dans l’environnement en hydrologie, hydrogéologie, sciences de l’environnement, etc.

  • Markes thermal desorber sur GC-ECD Agilent pour mesure des concentrations environnementales en CFC’s et SF6 sur échantillons de gaz ou d’eau.
  • Fluorimètre multispectral et photoacoustic Multi-Gas Analyzer F10 (Gasera) pour la mesure en large gamme de concentration de composés fluorescents, SF6, CO2
  • LGR’s Isotopic Water Analyzer (IWA-45EP) pour la mesure d2H – d17O – d18O sur vapeur et eau liquide
  • Ligne d’extraction et de préparation de phosphates d’argent pour la mesure du d18O-PO4.

Datation des eaux

Nous mesurons des traceurs environnementaux (CFC- SF6) à des concentrations naturelles pour déterminer l’âge de l’eau et le taux de renouvellement des ressources en eaux souterraines.

 

Pour cela nous proposons des méthodes complémentaires adaptées aux sites étudiés. Nous consulter pour une proposition d’étude.

 

Signature isotopique (18O) des phosphates en milieu aqueux

La signature isotopique (18O) des phosphates est un atout majeur pour caractériser l'origine des flux et pollutions en P dans les environnements aqueux.

 

 

Déterminer les processus et circulations par des traçages environnementaux

Avec l’utilisation de traçages artificiels in-situ, comprenant des SF6, ou de la fluorescéine…et bien d’autres traceurs le laboratoire propose des solutions pour identifier la nature et la cinétique des processus contrôlant la migration des polluants dans l'environnement en hydrologie, hydrogéologie, sciences de l'environnement etc.

 

 

La signature isotopique de la vapeur d’eau permet de quantifier de la recharge des aquifères

Nous développons de approches pour quantifier dans différents contextes climatiques la recharge des aquifères.