Projet de maîtrise en géologie marine appliquée au patrimoine subaquatique

Début du projet : juillet 2019

Description du projet :

Le Saint-Laurent est la plus longue voie navigable au monde et aussi l’une des plus périlleuses en raison des fortes marées, de la bathymétrie complexe, des conditions météorologiques changeantes et de la présence de glace en hiver. Bien que la sécurité de la navigation soit aujourd’hui garantie par le travail des pilotes, les aides à la navigation et la prévision des conditions environnementales, il y a eu dans le passé de très nombreux naufrages dont seulement quelques-uns à peine sont documentés. Dans ce projet du programme de recherche Odyssée Saint-Laurent du Réseau Québec maritime (RQM), notre équipe partira à la recherche d’épaves et de vestiges subaquatiques dans un secteur important pour la navigation au début de la colonie française, le secteur du Bic au Bas-Saint-Laurent (Est du Canada), tout en développant les modèles numériques de simulation des conditions environnementales côtières et hivernales qui nous aideront à reconstituer les accidents, à évaluer les conditions de préservation des épaves, et à soutenir la création d’une mer virtuelle photoréaliste exploitant les technologies des jeux vidéos. La candidate ou le candidat recherché(e) travaillera sur l’acquisition, le traitement et l’interprétation des données sédimentologiques et géophysiques (échosondeur multifaisceaux, sonar à balayage latéral, profileur de sous-surface et magnétomètre) afin de non seulement identifier les vestiges historiques, mais aussi de les caractériser de façon détaillée tout en déterminant les processus sédimentaires dans la zone d’étude. Des missions en mer sont prévues dès juillet 2019 et une étroite collaboration avec le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) et l’Institut de recherche en histoire maritime et archéologie subaquatique (IRHMAS) verra le jour.

Supervision :

  • Guillaume St-Onge, Chaire de recherche du Canada en géologie marine, Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), Université du Québec à Rimouski (UQAR)
  • Dany Dumont, ISMER-UQAR

Financement : Une bourse de 15 000 $/par an est disponible pour une période de 2 ans.

Critères d’admissibilités :

  • Répondre aux exigences d’une admission au programme de maîtrise en océanographie de l’UQAR
  • Formation universitaire en géologie, géographie, géomatique, sciences de la Terre ou discipline connexe
  • Connaissance des systèmes d’information géographique (SIG)
  • Maîtrise du français lu et écrit. Une preuve de maitrise du français sera demandée pour les candidats non francophones (par ex. réussite au test de français international avec une note > 650)
  • Être canadien, résident permanent ou détenir un permis d’étude valide ou en renouvellement au début du projet
  • Maîtrise de l’anglais est un atout
  • Expérience de terrain et/ou en mer est un atout

Dossier de candidature :

Le dossier doit comprendre : une lettre de motivation, un CV, les relevés de notes universitaires ainsi que les noms et coordonnées de deux répondants. Le dossier doit être transmis en un seul fichier PDF à : guillaume_st-onge@uqar.ca

Sélection des candidates ou des candidats :

La sélection des candidates ou des candidats se poursuivra jusqu’à ce qu’une candidate ou un candidat soit recruté(e). La candidate ou le candidat sélectionné(e) devra s’inscrire à temps plein au programme de maitrise en océanographie de l’ISMER-UQAR dès septembre 2019.