Projet de doctorat : Isotopes stables du strontium (88/86Sr) des veines de quartz-carbonate des gisements d’or orogénique dans la région de Val d’Or, Québec

Le champ filonien de Val-d’Or (Louvicourt à Malartic), sous-province d’Abitibi, est un exemple typique des gites d’or orogénique. Les gisements d'or orogénique de ce champ filonien sont caractérisés par des veines aurifères de sulfure-quartz-carbonate (+/- tourmaline et autres minéraux accessoires). Les isotopes stables (C, O, H) et l'isotope radiogénique du strontium (87/86Sr) des différentes minéraux filoniens (quartz, carbonate, tourmaline) indiquent que l'or s'est déposé lors du mélange de fluides hydrothermaux issus du métamorphisme avec des eaux crustales peu profondes. Les fluides métamorphiques du champ filonien sont le produit des réactions de déshydratation et de décarbonatation de la croûte archéenne. Nous proposons une utilisation novatrice des isotopes stables du strontium (88/86Sr) pour contraindre le rôle des réactions de carbonatation et de décarbonatation associées à la formation des veines et lors de la précipitation de l'or. L’objectif principal de cette étude est de construire de meilleurs modèles d’exploration et de mieux comprendre l’origine de l’or et des fluides hydrothermaux dans les gisements d’or orogéniques.

Cet objectif principal sera accompli en répondant aux trois objectifs suivants :

  1. Déterminer le degré de fractionnement des isotopes stables de Sr dans les carbonates (calcite) dans les veines, puis déterminer si le fractionnement varie avec la contribution des fluides métamorphiques dans les veines.  
  2. Déterminer si les rapports 88/86Sr varient selon d’autres indices de composition hydrothermale des fluides (O, C, Sr radiogénique) à cause d’un processus de fractionnement similaire ou à cause d’un mélange des fluides. 
  3. Utiliser les données obtenues à partir des objectifs précédents pour construire un modèle de circulation hydrothermal pour le champ filonien aurifère de Val-d’Or. Appliquer le nouveau modèle hydrothermal à d’autres régions de l’Abitibi et du Québec. 

 
Le projet sera dirigé par les professeurs Stevenson (UQAM) et Beaudoin (U. Laval) en collaboration avec le Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et financé par le FRQNT (programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier). Le/la candidat(e) retenu(e) recevra une bourse annuelle de 25 000$ par an pour 3 ans. 

Début : Été/automne 2021
 
Pour plus d’information, veuillez contacter Ross Stevenson (stevenson.ross [at] uqam.ca