Dre Evelyne Thiffault - Le secteur forestier québécois et la lutte contre les changements climatiques

seminaires

Dre Evelyne Thiffault, professeure agrégée, département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval

Mardi 16 avril 2024 à 12h30 - Tuesday, April 16, 2024 at 12:30 pm

Local PK-7605, 7e étage, 201 ave. du Président-Kennedy

Résumé / abstract:

Les changements climatiques affectent déjà la planète, apportant plus fréquemment des sécheresses, des vagues de chaleur et des précipitations extrêmes. Le réchauffement de l’hémisphère Nord est environ deux fois plus important que le réchauffement global et la forêt boréale apparait comme particulièrement à risque face à un climat changeant. Les changements climatiques auront donc vraisemblablement un impact important sur les paysages forestiers québécois ainsi que sur les communautés qui en vivent.Cela dit, la foresterie est reconnue comme une voir privilégiée dans la lutte contre les changements climatiques, parce qu’elle permet de mobiliser les communautés au sein de leur territoire. Des actions ambitieuses mobilisant les acteurs de l’aménagement forestier, de la transformation et de l’utilisation du bois peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La mise en œuvre de ces actions réside dans une connaissance fine du territoire et de la dynamique des écosystèmes forestiers, mais nécessite surtout de renforcer les liens entre les forêts, les communautés qui y vivent et les besoins des sociétés en matériaux et en énergie.

logo seminaires

Le secteur forestier québécois et la lutte contre les changements climatiques

Ajouter au calendrier 2024-04-16 12:30:00 2024-04-14 05:28:35 Dre Evelyne Thiffault - Le secteur forestier québécois et la lutte contre les changements climatiques Les changements climatiques affectent déjà la planète, apportant plus fréquemment des sécheresses, des vagues de chaleur et des précipitations extrêmes. Le réchauffement de l’hémisphère Nord est environ deux fois plus important que le réchauffement global et la forêt boréale apparait comme particulièrement à risque face à un climat changeant. Les changements climatiques auront donc vraisemblablement un impact important sur les paysages forestiers québécois ainsi que sur les communautés qui en vivent.Cela dit, la foresterie est reconnue comme une voir privilégiée dans la lutte contre les changements climatiques, parce qu’elle permet de mobiliser les communautés au sein de leur territoire. Des actions ambitieuses mobilisant les acteurs de l’aménagement forestier, de la transformation et de l’utilisation du bois peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La mise en œuvre de ces actions réside dans une connaissance fine du territoire et de la dynamique des écosystèmes forestiers, mais nécessite surtout de renforcer les liens entre les forêts, les communautés qui y vivent et les besoins des sociétés en matériaux et en énergie. Local PK-7605, 7e étage, 201 ave. du Président-Kennedy Geotop admin@example.com America/New_York public