Project and job offers

Départager les contributions relatives des herbicides à base de glyphosate et des biosolides municipaux à l’acide aminométhylphosphonique (AMPA) dans les sols des grandes cultures au Québec

Les herbicides à base de glyphosate (HBG) sont utilisés dans les grandes cultures partout dans le monde. Dans les conditions environnementales des sols agricoles du sud du Québec, le glyphosate se dégrade en quelques semaines, une bonne partie étant transformé en acide aminométhylphosphonique (AMPA). Ce produit est beaucoup plus persistant dans les sols que le glyphosate, et a tendance à s'accumuler d'une année de culture à l'autre. Or, l'AMPA est phytotoxique même pour les plantes cultivées tolérantes au glyphosate et impacte la biodisponibilité de plusieurs nutriments ainsi que l'activité microbiologique des sols. L'épandage de biosolides municipaux (BSM) est proposé dans la politique québécoise de gestion des matières résiduelles comme source abondante et peu coûteuse de fertilisants riches en phosphore et azote pour les sols. Cependant, plusieurs produits d'épuration comme les phosphonates (provenant des détergents) sont partiellement dégradés en AMPA dans les boues activées. Les estimations de la contribution de l'épandage de BSM à la présence d'AMPA dans les sols agricoles français varient de faible à dominante mais sont inexistantes pour le Québec. Le rôle joué par les BSM sur l'activité microbienne des sols, la biodisponibilité des nutriments, la conversion des phosphonates en AMPA, et la dégradation des HBG est aussi inconnu. 

Projets de doctorat à l’INRS-ETE

Trois projets de doctorat sous la (co)direction de Pierre Francus sont offerts à l'INRS-ETE : - Granulométrie des sédiments varvés par micro-tomodensitométrie - Reconstitution paléoclimatique du nord-est du Canada à partir de sédiments lacustres varvés - Transformation et déformation des faciès sédimentaires clastiques meubles par micro-tomodensitométrie

Projet de Maîtrise (MSc) sur le renforcement de la protection des puits municipaux face aux pollutions par les pesticides

Le Geotop à l’Université du Québec à Montréal vient d’initier un nouveau un projet de recherche sur l’hydrogéologie des pesticides en collaboration avec le Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC) du Québec. Ce projet de Maîtrise se situe dans un programme visant à l’amélioration des mesures de protection de la ressource en eau face aux pollutions par les pesticides.